Marcel Gauchet : une démocratie triomphante et faible (1/2)

Interrogations sur la démocratie, ses crises, ses oppositions, au micro de Damien Le Guay
Avec Damien Le Guay
journaliste

Marcel Gauchet poursuit sa réflexion sur la démocratie. Ne se serait-elle pas "retournée contre elle-même " ? Comment articuler le collectif et le singulier ? Comment la démocratie peut-elle continuer d’évoluer pour s’adapter à l’intérêt de tous ? Notre invité contribue à nous éclairer sur ces questions fondamentales.

Émission proposée par : Damien Le Guay
Référence : pag865
Télécharger l’émission (28.31 Mo)
00:00 00:00

Dans cet entretien autour de ses livres et notamment de "L'avènement de la démocratie" , Marcel Gauchet évoque une démocratie devenue horizon indépassable d’un monde sans horizon. Il s’interroge sur la démocratie actuelle. Ce qu’elle est devenue. Il la replace dans son histoire en deux vagues :

- Première vague (celle du suffrage universel) avec, vers 1880-1914, une crise qui dure jusqu’en 1930. Ce régime semble invivable avec le capitalisme (et la question sociale) et le régime parlementaire – avec ses faiblesses. Cette crise a été suivie d’un rétablissement. Sortie victorieuse. La démocratie n’a plus d’ennemis : qu’ils soient conservateurs ou d’utopie communiste.

- Mais aujourd’hui nous sommes confrontés à une seconde crise, depuis 1980, qui est une crise de succès. « La démocratie est le régime où l'on a le droit de ne pas s’occuper de politique » dit-il. La victoire de la démocratie est difficile à gérer. Nous n’avons plus d’horizon. Comme si nous étions au bout de l’histoire – devenue un « terrain vague ». Car la démocratie s’est, selon la formule de Marcel Gauchet, retournée contre elle-même. Alors que faire ?

La question se pose de la nouvelle formule de la démocratie. Retour en arrière ? Prolongement des lignes ? Nous sommes en recherche d’une nouvelle forme politique pour mieux aménager le collectif et le singulier. Agencement nouveaux des trois dimensions de l’autonomie : dimension politique (le cadre de l’Etat-Nation), dimension de droit (les droits de l’homme) et dimension historique (les trois moments du temps entre le passé, le présent et le futur.) Comment réarticuler et dépasser ces oppositions ? Comment faire en sorte que la démocratie ne devienne pas la guerre de tous contre tous dans la défense des intérêts des uns contre les autres ?

La question du 21e siècle est la suivante : l’actuel flottement de l’individu peut-il donner naissance à la guerre militaire (qui ressoude les communautés) ou la guerre de tous contre tous ?

Marcel Gauchet

Marcel Gauchet est actuellement directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, au Centre de recherches politiques Raymond-Aron et rédacteur en chef de la revue Le Débat (Gallimard) qu'il a fondée avec Pierre Nora en 1980.

Retrouvez deux autres émissions :

- Marcel Gauchet : son parcours, le sens de son oeuvre et les pathologies de la démocratie
- Marcel Gauchet : démocratie et totalitarismes (2/2)

Cela peut vous intéresser