Marcel Gauchet : démocratie et totalitarismes (2/2)

L’auteur de " L’avènement de la démocratie" expose son analyse au micro de Damien Le Guay
Avec Damien Le Guay
journaliste

Marcel Gauchet examine le totalitarisme comme négatif photographique de la démocratie avec la sortie de : A l’épreuve des totalitarismes, 1914-1974, troisième tome de L’avènement de la démocratie. Les totalitarismes existent en effet en fonction d’une crise de la démocratie et furent une réponse à celle de 1880-1914. Et aujourd’hui ? Marcel Gauchet poursuit ici, au micro de Damien Le Guay, sa réflexion en profondeur sur le régime démocratique.

Émission proposée par : Damien Le Guay
Référence : pag866
Télécharger l’émission (16.35 Mo)
00:00 00:00

La démocratie est le régime qui sépare les hommes plutôt que les unir par le consensus. Or la crise fait prévaloir la division sur l’union. Le totalitarisme a l’ambition de ressouder des peuples séparés en eux-mêmes. Autrement dit, la démocratie est sensé représenter le peuple mais une division est apparue entre le peuple et les élites. Or, les totalitarismes souhaitent unir le peuple et les élites.

La démocratie instaure une perte de sens au pouvoir et un relativisme. Le totalitarisme rétablit une unité de conviction – que l’idéologie va permettre.
Dès lors les totalitarismes sont, pour Marcel Gauchet, des « religions séculières » car la sortie de la religion est effective. Comme la forme d’unité des religions reste en arrière-fond de la pensée moderne. Les totalitarismes ne vont pas remettre des religions en place mais mettre des doctrines (rôle de l’état, des races) au centre de tout. Ils sont religieux malgré eux. Ils sont une anti-religion religieuse.

Aujourd’hui nous sommes dans une crise identique à celle qui a donné naissance aux totalitarismes. Nous sommes d’accord sur rien mais sommes protégés par l’Etat-Providence. Et donc le « régime mixte des modernes » nous garde des dangers d’un retour du totalitarisme. Mais l’inconnu reste ouvert. Quel sera-t-il ?

Marcel Gauchet nous offre là des outils pour mieux comprendre cette démocratie dans laquelle nous sommes et l’avenir (incertain par principe) qui advient.


En savoir plus :

Marcel Gauchet est actuellement directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, au Centre de recherches politiques Raymond-Aron et rédacteur en chef de la revue Le Débat (Gallimard) qu'il a fondée avec Pierre Nora en 1980.

Retrouvez deux autres émissions :

- Marcel Gauchet : son parcours, le sens de son oeuvre et les pathologies de la démocratie
- Marcel Gauchet : une démocratie triomphante et faible (1/2)

Cela peut vous intéresser