Les dernières éditions du dictionnaire de l’Académie française

Une histoire des dictionnaires avec Jean Pruvost, lexicographe (6/6)
Avec Anne-Françoise Dumont
journaliste

Retrouvez Jean Pruvost pour la dernière émission de la série "le Dictionnaire, hier et toujours", consacrée aux éditions du Dictionnaire de l’Académie française. Il évoque ici la huitième édition (1932-1935) et la neuvième (1986-1992), dont ne sont parus que les deux premiers tomes.

Émission proposée par : Anne-Françoise Dumont
Référence : pag441
Télécharger l’émission (80.75 Mo)
00:00 00:00

_
La huitième édition paraît cinquante-quatre ans après la dernière, celle de 1878, dans un contexte économique et politique difficile.
Avec Larousse et Littré, l'héritage du XIXe siècle est impressionnant certes, mais il est aussi étouffant. La lexicologie d'entreprise privée avec Larousse occupe tout le terrain éditorial et dans le même temps, on assiste à une vague de réformes orthographiques qui n'aboutissent pas et auxquelles l'Académie ne souhaite pas prendre part.
S'opère par ailleurs un renouvellement très important du lexique avec lequel l'Académie se trouve en décalage. Il devient de plus en plus difficile de reconnaître la langue "des gens qui parlent bien".
Les trois artisans de l'édition de 1932-1935, René Doumic, Alfred Rébelliau et Léopold Sudre, réussissent pourtant à mettre cette huitième édition à l'heure du XXe siècle.
La France est dans la tourmente et les Français ne sont guère concernés par les problèmes de langage, mais la neuvième édition est néanmoins en gestation.

Tandis que de 1971 à 1994 paraîtront les seize volumes du T.L.F. , Trésor de la Langue française, paraît en fascicules la neuvième édition. Le Secrétaire perpétuel de l'Académie française, Maurice Druon, en signe la Préface de 1986 comme l'Avertissement de 1992.

De même que la huitième édition assurait le passage du XIXe au XXe siècle, cette neuvième édition jette un pont entre le XXe et le XXIe siècle.

Jean Pruvost, professeur de lexicologie et lexicographie à l’Université Cergy-Pontoise.

Cela peut vous intéresser