Le dictionnaire de l’Académie française au XIX e siècle

Une histoire des dictionnaires avec Jean Pruvost, lexicographe (5/6)
Avec Anne-Françoise Dumont
journaliste

Cette émission concerne les éditions du Dictionnaire de l’Académie française de 1835 et de 1878. Jean Pruvost parcourt à grands pas tout le XIXe. Il nous présente en effet la sixième et la septième édition du Dictionnaire de l’Académie.

Émission proposée par : Anne-Françoise Dumont
Référence : pag425
Télécharger l’émission (52.18 Mo)
00:00 00:00

_
Le XIXe est particulièrement agité. Il va de révolutions -1830, 1848-, en coups d'État -1851- et de coups d'État en insurrection -1870.
L'Académie française, qui avait été dissoute en 1793, fut reconstituée le 23 janvier 1803. Trente-deux ans plus tard, en 1835, paraît la sixième édition de son Dictionnaire, très précisément deux siècles après la création de l'Académie par Richelieu.

Cette sixième édition fut un triomphe éditorial sans précédent. 100.000 exemplaires en furent vendus ! Abel-François Villemain en fut un préfacier remarquable mais controversé. Nous verrons pourquoi.

En 1842 paraît un complément du Dictionnaire, œuvre de Louis Barré.

Sitôt parue cette sixième édition, la septième est programmée. Cependant, il s'asgit d'un projet très différent et ambitieux : rédiger un Dictionnaire historique de la langue française. Mais rapidement, on constate que ce Dictionnaire historique exige trop de temps et quelques académiciens suggèrent de reprendre une édition traditionnelle, en révisant la sixième.
L'Académie française se livre à un double travail : Dictionnaire historique d'un côté, qui ne verra jamais le jour, et révision de la sixième édition du Dictionnaire de l'Académie de l'autre, qui aboutira en 1878 à la septième édition.
Jean Pruvost vous dresse ici le portrait de son préfacier, le célèbre Samuel-Ustazade Silvestre de Sacy.

Cette septième édition mérite indéniablement une pleine reconnaissance. Elle paraît pourtant dans l'ombre de deux monuments, le Grand Dictionnaire universel du XIXe de Pierre Larousse et le Dictionnaire de la langue française d'Emile Littré.
Larousse et Littré, Littré et Larousse : deux formations différentes mais une même et superbe énergie.

Jean Pruvost, professeur de lexicologie et lexicographie à l’Université Cergy-Pontoise.

Cela peut vous intéresser