Christian de Duve, de l’Académie des sciences : Génétique du péché originel (1/2)

L’agenda littéraire de Jean Roulet
Avec Jean ROULET
journaliste

Christian de Duve, prix Nobel de médecine, dans son livre Génétique du péché originel, propose une précieuse initiation aux données sur l’origine de la vie et son évolution, et une introduction à la génétique moderne en développant une thèse en lien avec le mythe du péché originel. Une fable porteuse de sens et même d’une surprenante intuition. Jean Roulet a lu pour nous cet ouvrage et le présente en deux émissions dont voici la première.

Émission proposée par : Jean ROULET
Référence : pag763
Télécharger l’émission (13.33 Mo)
00:00 00:00

_ L'incertitude qui pèse sur l'avenir de l'humanité ne serait, selon Christian de Duve, membre associé de l'Académie des sciences, professeur émérite à l’Université catholique de Louvain et à l’Université Rockefeller de New York, que l'héritage négatif de la sélection naturelle. Ce mécanisme découvert par Darwin n'a cessé, tout au long de l'évolution, d'imprimer dans les gènes une aveugle propension à privilégier le progrès immédiat sans égard pour la gestion de l'avenir. C'est ainsi que la forme de vie la plus élémentaire a pu se diversifier jusqu'à produire l'arborescence des espèces jusqu'à la fulgurante domination de l'espèce humaine.

Partant de ce constat, Christian de Duve s'interroge sur le poids d'un tel héritage. Ce qui a fait le succès de l'humanité menacerait aujourd'hui de précipiter sa perte. Il y voit une métaphore du péché originel. Cette faille appelle une rédemption qui ne peut venir que de nous.

Au-delà de sa thèse, ce livre constitue une précieuse initiation à la génétique. Il s'adresse à un large public de non spécialistes et débouche sur une réflexion quant aux possibles mesures pour éviter la catastrophe.

Une histoire de la vie

Des premières bactéries jusqu'à l'homme, sur plus de trois milliards et demi d'années, l'histoire de la vie est celle d'une longue évolution dont Christian de Duve se fait le conteur.

La génétique nous l'enseigne, chaque espèce détient dans ses gènes l'information nécessaire à sa reproduction.
Sans erreur de recopie cette information serait immuable et l'espèce ne pourrait se reproduire qu'à l'identique.
Les erreurs de transcription sont rares. Elles correspondent aux phénomènes dits de mutation par quoi une espèce a la possibilité d'évoluer.
Darwin a montré que la sélection naturelle favorisait les mutations les mieux adaptées à l'environnement et aux possibilités de reproduction. Il y va de la survie d'une espèce et de sa domination.

L'auteur fait le point des connaissances quant à l'origine de la vie, à l'évolution et à ses mécanismes. Il explique, par exemple, la structure de la molécule d'ADN et à son mode de transcription. Il nous initie au domaine aujourd'hui incontournable de la génétique moderne, aux notions qu'elle aborde, à ses découvertes, à leurs applications, aux débats qu'elle engage et aux perspectives qu'elle ouvre.

Cette émission couvre la partie de l'ouvrage qui relate le récit de la vie jusqu'à l'apparition de l'homme. Une autre émission sera consacrée à l'histoire de l'Homme et aux mesures proposées par Christian de Duve face aux dangers que court l'humanité.

En savoir plus :

Professeur émérite à l’Université catholique de Louvain et à l’Université Rockefeller de New York, Christian de Duve est prix Nobel de médecine en 1974 pour la découverte des lysosomes et desperoxysomes. Il a été élu membre associé étranger de l'Académie des Sciences en 1978.

La fiche de Christian de Duve sur le site de l'Académie des sciences

- Ecoutez l'autre émission de Jean Roulet : Christian de Duve, de l’Académie des sciences : Génétique du péché originel (2/2)
- et aussi « Singularités, Jalons sur les chemins de la vie » de Christian de Duve

Cela peut vous intéresser