François Ferdinand d’Autriche

La vie d’un archiduc héritier du trône, avec Jean-Louis Thiriot
Avec Christophe Dickès
journaliste

Jean-Louis Thiériot, dans une biographie de François-Ferdinand d’Autriche, présente un portrait inédit d’un personnage peu connu, à la croisée de la modernité et de la tradition, mais dont le sort fut scellé le 28 juin 1914. Il fut en effet la toute première victime de la Grande Guerre de 1914.

Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : hist078
Télécharger l’émission (45.54 Mo)
00:00 00:00

Cette biographie, la première publiée en France depuis 1932, remet en lumière cette personnalité capitale de l'histoire de l'Europe.

L’ouvrage de Jean-Louis Thiériot
L’auteur a reçu le prix du cercle du Nouveau Monde remis par Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut.

François-Ferdinand naquit le 18 décembre 1863 à Graz (Styrie) et se maria le 1er juillet 1900 en la chapelle du château de Reichstadt (Bohême), aujourd'hui Zákupy en République tchèque. Son père, l'archiduc Charles-Louis de Habsbourg, époux de Marie Annonciade Princesse des Deux Siciles, était le frère cadet de l'empereur François-Joseph.

Neveu de François-Joseph Ier, il devint l'héritier potentiel du trône impérial à la mort de son cousin germain Rodolphe d'Autriche, mort de façon mystérieuse à Mayerling, le 30 janvier 1889, en compagnie de sa maîtresse Marie Vetsera, et devint héritier en première ligne à la mort de son père, en 1896.

François Ferdinand d’Autriche
Archiduc héritier du trône

Il fut assassiné à Sarajevo le 28 juin 1914 avec son épouse Sophie Chotek, comtesse de la vieille noblesse tchèque, par le nationaliste serbe Gabriel Princip. Sa mort entraîna l'Autriche-Hongrie à attaquer la Serbie. Ce fut l'évènement déclencheur de la Première Guerre mondiale.

Pour en savoir plus :

- J.L. Thiérot, François Ferdinand d'Autriche éd.de Fallois, 2005.
- J.L. Thiérot, Clio

Cela peut vous intéresser