« Le passé entre obsession et oubli »

Discours de Georges-Henri Soutou, délégué de l’Académie des sciences morales et politiques.
Georges-Henri SOUTOU
Avec Georges-Henri SOUTOU
Membre de l'Académie des sciences morales et politiques

« Le sentiment du passé est le propre de l’homme. Mais cette dimension anthropologique essentielle, du récit de la Genèse aux passions mémorielles de notre temps, se situe entre deux pôles contradictoires : l’obsession, et l’oubli, qu’il soit provoqué par l’évolution culturelle ou sociale, ou par la volonté idéologique ("du passé faisons table rase"). Mais l’oubli débouche parfois sur une résurgence inattendue, sur une revanche du passé, qui suscite souvent l’exacerbation de la mémoire par la suite. »

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser