La modélisation du climat et le rôle du CO2

Avec Hervé Le Treut et Edouard Bard, de l’Académie des sciences
Edouard BARD
Avec Edouard BARD
Membre de l'Académie des sciences

Dans cette séance de l’Académie des sciences "Sur le climat", Hervé Le Treut, climatologue renommé, et Edouard Bard, professeur au Collège de France, ont présenté les différents scénarios des changements climatiques à venir, ainsi que l’importance du CO2 dans l’atmosphère.

00:00 00:00

_ Cette émission a été enregistrée au printemps 2007.

Hervé Le Treut, climatologue, membre de l’Académie de sciences dans la section Sciences de l’univers
© Brigitte Eymann

La modélisation du climat

Lors de sa communication, Hervé Le Treut évoque les échelles temporelles concernant l'observation du CO2.
Jusqu'à présent, il existait un équilibre entre océan, végétation et précipitations qui brassait 150 milliards de tonnes de carbone par an.

En 1950, l'homme a produit un surplus de 2 milliards de tonnes de carbone émis dans l'athmosphère.
En 2007, on l'estime à 7 milliards de tonnes !

Cette perturbation, de quelque pour-cents, change tout !
Quant aux problèmes de gaz à effet de serre, ils apparaissent avec un décalage de vingt ans... Ce qui explique pourquoi les répercussions sur notre environnement ont réellement commencé dans les années 1980.

Pour fabriquer un modèle climatique, les chercheurs ont besoin de comparer notre planète aux autres planètes du système solaire. Des satellites mesurent la couverture neigeuse et nuageuse ; les climatologues observent également le transport de chaleur par les océans... Il faut 10 ans en moyenne pour fabriquer un modèle climatique.

Ecoutez l'intervention d'Hervé Le Treut, membre de l'Académie des sciences, directeur de recherches au CNRS et professeur de mécanique à l’École polytechnique.
Il dirige le Laboratoire de météorologie dynamique (Unité mixte CNRS/École polytechnique/École normale supérieure/université Pierre et Marie Curie), et participe par ailleurs aux travaux du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), et est membre du Comité scientifique du Programme climatique mondial.

Edouard Bard occupe la chaire de l’évolution du climat et de l’océan au Collège de France

Rôle du CO2 et des facteurs d'origine terrestre

Les gaz à effet de serre comme le CO2, le méthane, le protoxyde d'azote, l'ozone et les chlorofluorocarbures, jouent probablement un rôle important dans le réchauffement climatique des trente dernières années.
Il est indéniable que l'homme est responsable de l'augmentation des concentrations atmosphériques de ces gaz a effet de serre. Pour comprendre le changement climatique, il faut aussi considérer d'autres causes comme la variabilité du soleil, les éruptions volcaniques, ainsi que les cycles astronomiques à plus long terme.

Ecoutez les explications détaillées d'Edouard Bard, professeur au Collège de France où il occupe la chaire de l’évolution du climat et de l’océan, responsable de l'équipe "géochimie organique et isotopes stables" du CEREGE (Centre Européen de Recherche et d'Enseignement des Géosciences de l'Environnement)

En savoir plus :

- Hervé Le Treut, membre de l'Académie des sciences
- Edouard Bard,,
professeur au Collège de France

- Météo France
- Le CEREGE
- Le GIEC, Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat, a reçu le prix Nobel de la paix en 2007, conjointement avec Al Gore

Ecoutez nos émissions sur :

-*Hervé Le Treut
-*Le rapport 2007 du premier groupe du GIEC
-* Retrouvez notre sommaire consacré à la semaine spéciale sur le Ciel et ses merveilles.

Depuis l'enregistrement de cette émission, d'autres émissions avec Hervé Le Treut sont disponibles sur Canal Académie :
- Hervé Le Treut : face au changement climatique, à quelles valeurs tenons-nous ?
- Le GIEC : comment rétablir la confiance ?

Cela peut vous intéresser