« Liszt et Wagner »

Communication de Georges Liébert en séance de l’Académie des beaux-arts, le 1er octobre 2014.

De 1841 à 1882, Franz Liszt et Richard Wagner ont entretenu une correspondance fournie récemment rééditée par Gallimard avec une présentation inédite de l’éditeur et essayiste Georges Liébert. Comme ce dernier l’a expliqué lors d’une communication prononcée à de l’Académie des beaux-arts, ces lettres ne témoignent pas seulement de la vive amitié qui a uni les deux hommes, Liszt écrivant, par exemple, à Wagner : « Nous resterons ce que nous sommes, des amis que rien ne peut séparer, deux amis véritables comme on n’en retrouvera pas de sitôt ! » Elles constituent aussi un témoignage précieux sur les créations des deux musiciens et, plus globalement, sur la vie musicale alors extrêmement féconde en Europe.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser