La séance publique annuelle de l’Académie des beaux-arts 2006

Sous la présidence de François-Bernard Michel, Président de l’Académie
Avec Marianne Durand-Lacaze
journaliste

Le 22 novembre 2006, sous la Coupole de l’Institut de France, dans le cadre de sa séance publique annuelle, l’Académie des beaux-arts a proclamé le palmarès des Prix qu’elle a décernés au titre de l’année 2006. Entre musique, récompenses et discours, retrouvez sous la Coupole les académiciens, les lauréats et leurs invités.

Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : cou203
Télécharger l’émission (62.83 Mo)
00:00 00:00

Lors de cette séance annuelle qui se déroule selon l'usage, chaque année au mois de novembre sous la Coupole du Palais de l'Institut de France, le président de l'Académie des beaux-arts, a ouvert la séance solennelle. Il a ensuite rendu un hommage aux membres de l'Académie disparus durant l'année. Puis le vice-président, a proclamé les récompenses et le Secrétaire perpétuel, a prononcé un discours. Ces trois temps forts sont accompagnés de musique jouée pour la circonstance, sous la Coupole du palais.

De gauche à droite, Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts, François-Bernard Michel, Président de l’Académie et Pierre Schoendorffer, vice-président.
© B. Eymann\/Académie des beaux-arts

Après l'ouverture de la séance par François-Bernard Michel, président de l'Académie des Beaux-Arts, l'orchestre du Conservatoire Supérieur de Paris a donné le deuxième et le troisième mouvements du concerto pour harpe de François-Adrien Boieldieu, avec la harpiste Isabelle Perrin et l'orchestre du Conservatoire Supérieur de Paris dirigé par Pierre-Michel Durand.

François-Bernard Michel a ensuite prononcé un discours en hommage aux académiciens disparus, le sculpteur François Stahly, les cinéastes Gérard Oury et Francis Girod et le musicien György Ligeti, membre associé étranger de l'Académie.

Le conservatoire suéprieur de Paris, sous la direction de François Carry.
© B. Eymann\/Académie des beaux-arts


L'orchestre du Conservatoire de Paris a ensuite interprété les troisième et quatrième mouvements du Kammerkonzert de György Ligeti.

Pierre Schoenderffer, vice-président a proclamé les Prix décernés à une soixantaine de lauréats, par les fondations de l'Académie des beaux-arts, cette année 2006.

Le Choeur de Namur, lauréat 2006, du Prix de chant choral Liliane Bettencourt, a joué un extrait d'Orfeo de Claudio Monterverdi et le Kyrie de la messe écrite sur la cantate Sciolto havean d'all alte sponde de Giacomo Carissimi.

Le coeur de Namur, lauréat 2006, du Prix de chant choral Liliane Bettencourt.
© B. Eymann\/Académie des beaux-arts


Arnaud d'Hauterives, Secrétaire perpétuel a prononcé un discours : La peinture et le mythe.

A la fin de la séance et selon l'usage pour l'Académie des beaux-arts, le public a pu entendre la Fanfare de La Péri de Paul Dukas, par l'ensemble de cuivres du Conservatoire supérieur de Paris, sous la direction de François Carry.

Sous la Coupole le 22 novembre 2006.
© B. Eymann\/Académie des beaux-arts


Pour en savoir plus

- Sur François Stahly,
- Sur Gérard Oury,
- Sur Francis Girod,
- Sur György Ligeti,
- Sur les Prix et le palmarès 2006 de l'Académie des Beaux-Arts.
- Sur la revue trimestrielle de l'Académie, la Lettre de l'Académie des Beaux-Arts.

Cela peut vous intéresser