Des œuvres qui invitent au déplacement

Rencontre entre Vincent Péraro et Claude Abeille
Claude ABEILLE
Avec Claude ABEILLE
Membre de l'Académie des beaux-arts
00:00 00:00

« On entend assez rarement s’exprimer les sculpteurs. C’est vrai qu’ils s’adressent le plus souvent à leurs sculptures ! » Claude Abeille accueille par ces mots malicieux son confrère Vincent Péraro pour un dialogue fécond. Comment a-t-il découvert la sculpture ? Pourquoi est-il passé du plâtre à la résine ? Quel est l’intérêt des matières plastiques ? En quoi la notion de déplacement est-elle importante dans sa démarche ? 

Né à Paris en 1963, Vincent Péraro a été l’élève d’Isabelle Waldberg à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il a établi son atelier dans le Cher, près de Sancerre, dans une ancienne ferme. Depuis une trentaine d’années, il expérimente la présence de formes dans l’espace et, à travers le déplacement du spectateur, travaille à la mise en mouvement des espaces. En 2020, Vincent Péraro a reçu le Prix de confirmation en sculpture de la Fondation Simone et Cino del Duca. 

Site internet de Vincent Péraro 

Cela peut vous intéresser