1/5 Carrhes : Les cavaliers parthes anéantissent l’armée romaine

C’était en 53 av. J.-C.

Nous sommes dans le désert de Syrie, en l’an 53 avant Jésus-Christ. Rome a commencé sa formidable expansion. Crassus mène campagne en Orient. Sa mission ? Conquérir l’Empire parthe. Pour cela, le proconsul dispose de troupes nombreuses et disciplinées. Cependant, en quelques jours à peine, la fière armée romaine va connaître l’une des plus cuisantes défaites de son histoire. Les forces mobiles des cavaliers barbares ont raison des lourds fantassins venus de loin. C’est la bataille de Carrhes qui illustre la confrontation de deux modèles de combat complètement différents. Voici donc le premier épisode de notre série avec les officiers-stagiaires de l’École de Guerre. Nous sommes en compagnie du chef de bataillon Baptiste Aubier.

Émission proposée par : Priscille de Lassus
Référence : b1
Télécharger l’émission (21.68 Mo)
00:00 00:00

Cette série est soutenue par Georges-Henri Soutou, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, conseiller scientifique et pédagogique de l’École de Guerre. 

Carrhes, Borodino, Sebastopol, Jutland, Diên Biên Phu… La bataille n’est pas un événement anecdotique, cantonné dans son isolement temporel et géographique. Pour l’historien, elle concentre en une crise paroxystique des évolutions majeures sur le long terme. À l’heure où les états-majors envisagent le retour de la haute intensité, les officiers-stagiaires de l’École de Guerre ont travaillé sur ce sujet. Avec eux, nous allons plonger au cœur de la mêlée en revenant sur cinq batailles qui ont fait date

Cela peut vous intéresser