Gaston Miron, le chantre du Québec 3/4

par Axel Maugey
Avec Axel Maugey
journaliste

Gaston Miron est l’un des plus grands poètes québécois contemporains. Son oeuvre a été saluée par de nombreux prix. Troisième émission consacrée essentiellement à son livre L’Homme rapaillé.

Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : sav231
Télécharger l’émission (9.4 Mo)
00:00 00:00

_

Gaston Miron, poète québécois

Dans cette troisième émission de la série consacrée à Gaston Miron, Axel Maugey qui fut professeur à l'Université de Montréal et qui est l'auteur d'un essai intitulé Gaston Miron, une passion québécoise, insiste ici sur l'oeuvre majeure du poète : l'Homme rapaillé.

Il dégage les thèmes essentiels qui sont, chez Miron, de profondes motivations. L'ensemble étudié comprend 57 poèmes regroupés en six parties :
- premiers poèmes (20 poèmes)
- la marche à l'amour (7 poèmes)
- la vie agonique (contenant des fragments de la "Batèche", 12 poèmes
- l'amour et le militant (une suite poétique)
- poèmes de l'amour en sursis (4 poèmes)
- j'avance en poésie (12 poèmes)
le dernier poème intitulé "l'homme rapaillé" introduit l'ensemble.

A eux seuls, ils résument l'espoir de la génération de l'Hexagone, que ces poèmes soient lyriques, épiques, descriptifs, didactiques, sous forme de monologue ou de dialogue ; en chaque vers est logé la revendication de l'appartenance à la "Terre Québec" et s'affirme un acte d'existence tourné délibérément vers l'avenir. Les temps privilégiés en sont le présent et le futur.

Toute la poésie de Miron est un immense chantier où l'on marche. Les thèmes s'enchevêtrent en rossace avec au centre l'obsession de chaque instant, celle de "vivre libre" ; la prespective strictement humaine de cette oeuvre généreuse culmine dans l'amour qu'il faut souligner comme le thème majeur de la poésie mironienne.

Chez Miron, la poésie est une révélation de l'être qui refuse que la mort, sous toutes ses formes, tout au long des multiples parcours de la vie, tente d'annihiler l'homme. La "québécitude" est nommée par le thème de la lucidité, liée à la proclamation de la condition de l'homme québécois.

Les poèmes de Gaston Miron ont, parait-il, retrouvé le rythme secret de la parole canadienne française, selon le critique Jean Ethier-Blois, à leur allure "cahin-caha" sur la route des mots, se substitue très vite un grand souffle qui les emporte.

Chez tous les personnages qui parcourent l'oeuvre de Miron se dégagent ces hautes et permanentes valeurs que sont l'amour, la solidarité, la liberté, l'humilité, l'espérance, le réel, l'homme, l'identité, la langue à sauvegarder, la québécitude, pour ne citer que les principales.

A lire :

L'Homme rapaillé est publié aux éditions l'Hexagone, 1994.

Axel Maugey, Gaston Miron, une passion québécoise

L'ouvrage d'Axel Maugey, Gaston Miron, une passion québécoise, a été publié à Montréal, éditions Humanitas, 1999.

Cela peut vous intéresser