Marcel Proust et l’école - Chapitre 1

L'élève Jean Santeuil

Marqué du sceau du génie littéraire, Marcel Proust est aussi un produit de l’École de la IIIe République, dont les programmes font une large place à la littérature classique, au latin et aux exercices de rhétorique, l’étude des auteurs modernes se substituant progressivement, sous l’action réformatrice de Jules Ferry, à l’imitation des modèles antiques.
 

00:00 00:00

Peu évoquée dans La Recherche du temps perdu, l’école tient davantage de place dans Jean Santeuil : Marcel Proust y dresse le portrait d’un élève velléitaire et procrastinateur, suscitant diverses tentatives de diagnostics du corps professoral, l’exaspération du père et la perplexité de la mère.

Cela peut vous intéresser