La résonance magnétique nucléaire (RMN)

Avec Maurice Goldman, académicien des sciences
Paul CARO
Avec Paul CARO
Membre de l'Académie des sciences

Une émission proposée par Paul Caro, correspondant de l’académie des sciences.

Paul Caro reçoit Maurice Goldman, spécialiste de la résonance magnétique nucléaire (RMN). Cet instrument de physique est devenu un outil indispensable pour la chimie ainsi que pour l’imagerie médicale. Explications.

00:00 00:00
Maurice Goldman est membre de l’Académie des sciences de la section Physique, depuis 2004.

Maurice Goldman, docteur ès sciences physiques, a longtemps travaillé comme physicien au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Il est spécialiste de la résonance magnétique nucléaire (RMN), dans le domaine biomédical. La RMN est un phénomène découvert à la fin de la seconde guerre mondiale, par deux Américains. Au départ outil mathématique et physique, la résonance magnétique nucléaire est exploitée par la suite dans le domaine de la chimie. Dans les années 1970 une panoplie de méthodes permet d'étudier la structure et la dynamique des molécules, petites et grandes. Des mesures sont effectuées sur les protons, le carbone 13, le phosphore et... tous les noyaux qui ont un « moment » magnétique.

Attention! Ne pas confondre RMN et IRM ! L'IRM n'est qu'une application de la RMN. Certes l'imagerie par résonance magnétique est nucléaire - le terme « nucléaire » a été supprimé afin de rassurer les patients. La technique est cependant plus fine, non pas sur la question de la puissance des aimants, mais dans le traitement informatique des signaux.

Pour savoir plus sur :

- Maurice Goldman

Cela peut vous intéresser