La justice au cinéma

par Jean Tulard, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Avec Priscille Lafitte
journaliste

Jean Tulard, historien, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques, spécialiste de l’époque napoléonienne et auteur d’un Dictionnaire du cinéma, brosse une représentation de la justice dans les films français.

Émission proposée par : Priscille Lafitte
Référence : es112
Télécharger l’émission (52.29 Mo)
00:00 00:00

_

Dictionnaire du cinéma, par Jean Tulard

Jean Tulard a écrit un Dictionnaire du cinéma en plusieurs volumes: les réalisateurs (1982); les acteurs, producteurs, scénaristes et techniciens (1985); les films. Il a longtemps siégé au Conseil d'administration de la Cinémathèque française.

Le 3 avril 2006, Jean Tulard a proposé une analyse des représentations de la justice dans le cinéma français, dans le cadre de la réflexion annuelle de l'Académie des Sciences morales et politiques sur la justice.

Jean Tulard décrypte, au cinéma, la représentation des acteurs juridiques suivants: le procureur de la République, le président du tribunal, le juge d'instruction, l'avocat, et le jury.

Avec des extraits sonores tirés de :

- Jean Dréville, Le président Haudecœur, 1939.

- Fernand Rivers, La présidente, 1938.

- Yves Boisset, Le juge Fayard dit le Shériff, 1976.

- Henri Decoin, Les inconnus dans la maison, 1943.

- André Cayatte, Justice est faite, 1950.

- Henri-Georges Clouzot, Le Corbeau, 1943.

Lire le texte de l'allocution

Cela peut vous intéresser