« Comment assurer rapidement et durablement l’équilibre et l’équité de nos systèmes de retraite ? »

Communication de M. Philippe Trainar, directeur de l’École nationale d’assurance et titulaire de la chaire Assurance du CNAM, devant l’Académie des sciences morales et politiques
00:00 00:00

Cette communication s’inscrit dans le cycle 2017 de l’Académie des sciences morales et politiques consacré au thème des réformes. L’orateur a notamment démontré que le système de retraite adopté en France répondait davantage à des logiques politiques qu’à une rigoureuse prévoyance, soulignant ses multiples incohérences : un mécanisme général (la répartition), mais un système éclaté aujourd’hui en 27 régimes de base, dont beaucoup sont déficitaires ; un régime qui se finance par la dette ; une égalité de principe, mais qui contredit de facto l’équité ; une gestion hors marché enfin, soustraite à la concurrence, mais par conséquent difficilement adaptable en temps de crise. En vue d’un retour à l’équilibre du système, qui doit être engagé immédiatement, il a défini six mesures : le maintien de la charge des retraites en dessous de 13,7 % du PIB, une place plus large accordée à la capitalisation au sein du système par répartition, le passage de 172 à 180 voire 188 trimestres de cotisation, l’assouplissement du marché du travail des seniors, l’alignement des régimes spécifiques sur le régime général et l’introduction d’un régime par points.

Cela peut vous intéresser