Max Gallo, un auteur "gallo-roman"

Entretien avec Max Gallo, de l’Académie française
Avec Elizabeth Antébi
journaliste

Décrit comme un écrivain « gallo-roman » par son éditeur Claude Durand, Max Gallo a touché à bien des domaines de l’histoire, de la politique, du journalisme, écoutez-le évoquer sa famille, son travail de journaliste et son oeuvre de romancier.

Émission proposée par : Elizabeth Antébi
Référence : hab358
Télécharger l’émission (39.42 Mo)
00:00 00:00

_

Max Gallo de l’Académie française
© Louis Monier

Sans doute le seul Académicien Français à avoir un CAP d’ajusteur, Max Gallo est né le 7 janvier 1932, à Nice, ville à laquelle il a consacré sa première grande série à succès La baie des Anges (1975-1976), d’une mère venue d’Emilie et d’un père piémontais, auquel il a consacré aussi un ouvrage : Djé, histoire modeste et héroïque d’un homme qui croyait aux lendemains qui chantent.

Agrégé d’histoire, Docteur en Histoire contemporaine, et Docteur ès Lettres, il devient en 1970 Maître de conférences à l'institut d'études politiques de Paris. En 1981 il devient aussi pour un temps assez bref député socialiste des Alpes Maritimes (en 1976, il avait croisé François Mitterrand sur le plateau d’Apostrophes). Puis il est nommé ministre, élu député européen. Parallèlement il a été journaliste à L’Express – qu'il quitte le jour du départ de Jean-François Revel – et au Matin de Paris. Remarquable « vulgarisateur » de l’histoire, il est surtout l’auteur de grandes séries à succès sur Napoléon, De Gaulle, Victor Hugo ou Les Romains.

En savoir plus :

- Max Gallo de l'Académie française
-

- Site officiel de Max Gallo

Lire l'éloge d'Alain Decaux à Max Gallo

Cela peut vous intéresser