Un témoin de la révolution en Iran

avec Houchang Nahavandi, correspondant de l’Institut, ancien recteur des universités en Iran.
Avec Annet Sauty de Chalon
journaliste

Si l’Iran demeure la clé géographique du Moyen-Orient, il importe de bien connaître l’histoire lointaine et contemporaine de ce pays. Voyage en Iran avec Houchang Nahavandi, un témoin de premier plan, condamné à mort par l’ayatollah Khomeiny.

Émission proposée par : Annet Sauty de Chalon
Référence : ecl097
Télécharger l’émission (54.95 Mo)
00:00 00:00

« Quand on a dompté le conquérant grec, triomphé des armées romaines, assimilé la puissance arabe, survécu aux Mongols, contenu l'Empire ottoman, puis les hordes afghanes et indiennes... et desserré l'étreinte de l'Armée rouge, que peut-on craindre de l'avenir ? » se demandait le dernier Shah, ami et allié du monde libre.

A l'heure où la tension monte entre l'Iran et les Etats-Unis, Houchang Nahavandi, correspondant de l'Institut à l'Académie des sciences morales et politiques, ancien recteur des universités de Shiraz et de Téhéran, nous aide à mieux comprendre l'histoire contemporaine et lointaine de ce pays qui demeure « la clé géographique du Moyen-Orient.»

Dans son ouvrage Iran, le choc des ambitions, l'ancien ministre de Palhavi, condamné à mort sous Khomeiny et exilé à Bruxelles, montre comment la révolution islamique de 1979, promue par Washington, devait enterrer les «ambitions intolérables» de l'ancienne Perse.

Pour en savoir plus :

Houchang Nahavandi, Iran : le choc des ambitions, éditions Aquilion, 2005.

H. Nahavandi, Iran, le choc des ambitions, éd. Aquilion, 2006.

Cela peut vous intéresser