La pauvreté en Europe

un rapport de la Fondation Robert Schuman
Avec Annet Sauty de Chalon
journaliste

« L’Europe et la pauvreté, quelles réalités ? » Pour le compte de la fondation Robert Schuman, Sarah Bouquerel et Pierre Alain de Malleray,hauts fonctionnaires, inspecteurs des finances, et maîtres de conférence à Sciences-Po, ont mené une enquête inédite sur un phénomène auquel les hommes
politiques n’osent guère s’attaquer de manière globale et frontale,
appliquant une méthode et se donnant des objectifs.

Émission proposée par : Annet Sauty de Chalon
Référence : ecl107
Télécharger l’émission (55.88 Mo)
00:00 00:00

Difficile à appréhender,
la pauvreté se situe à la croisée de la statistique et des représentations
sociales. L'étudier exige de se référer à des indicateurs à la fois absolus,
comme le revenu, et relatifs, tels que les conditions de vie.

Sarah Bouquerel et Pierre Alain de Malleray, hauts fonctionnaires, sont inspecteurs des finances.

Dans cet
entretien, les auteurs expliquent toutes les nuances que recouvre ce
phénomène, car on n'est pas pauvre « de la même manière » au Luxembourg, au
Portugal, en République tchèque ou en Irlande. Bouquerel et Malleray
montrent comment l'Union européenne a pris la question au sérieux, bien que
le principe de subsidiarité impose aux Etats nationaux de prendre leurs
responsabilités dans ce domaine. Ils expliquent aussi que, contrairement à
une idée reçue, la construction européenne ne s'est pas accompagnée d'une
augmentation de la pauvreté et des inégalités. Sans prendre parti pour un
système ou pour un autre, Bruxelles se dote d'un instrument de mesure qui
mérite d'être connu du grand public, afin que les pouvoirs publics puissent
vraiment s'attaquer à réduire la « fracture sociale ».

En savoir plus sur :
- Le rapport de la fondation Robert Schuman

Cela peut vous intéresser