L’Académie des beaux-arts se mobilise pour l’art textile contemporain européen

Une interview du secrétaire perpétuel Arnaud d’Hauterives
Avec Marianne Durand-Lacaze
journaliste

L’Académie des beaux-arts soutient activement la tapisserie contemporaine et l’art textile en Europe. Elle a initié un projet culturel européen sur plusieurs mois dont ont bénéficié quatre jeunes artistes dont les travaux ont fait l’objet d’une exposition en février 2009 à l’Institut de France et en Lituanie, en avril. Un projet original qui a réuni la faculté d’Art de Kaunas et l’Académie Royale des beaux-arts de Bruxelles et qui révèle les sensibilités contemporaines d’un héritage ancestral.

Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : carr564
Télécharger l’émission (28.79 Mo)
00:00 00:00
Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts, le 6 mars 2009
© Canal Académie

Le projet « Tapisserie contemporaine et Art textile en Europe », sélectionné dans le cadre du programme CULTURE de l'Union européenne, assure la promotion de la tapisserie contemporaine européenne sous tous ses aspects. Il permet au public de découvrir l'art de la tapisserie à travers plusieurs périodes contemporaines, de sa renaissance dans les années 1940 avec Jean Lurçat, qui fut membre de l’Académie des beaux-arts, jusqu’aux démarches actuelles.

L'Académie des beaux-arts en ayant l’initiative d’un tel projet, a voulu montrer les différentes facettes de la création contemporaine en créant les conditions propices d’une coopération entre différents établissements d'enseignement et plusieurs institutions muséales. Le but était de donner les moyens aux artistes de perpétuer la transmission d’une technique et d'un art qui font partie du patrimoine culturel européen et de créer un contexte d’échanges fédérateur et créatif entre plusieurs artistes.

"Ciel belge", Tapisserie  Shibori soie de Ludwika Zytkiewicz

Cette coopération européenne émergente rassemble, outre l'Académie des Beaux-Arts (France), chef de file du projet, les partenaires suivants : le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Riga (Lettonie), le Musée Central du Textile de Lodz (Pologne), la Ville d'Angers (Musée Jean Lurçat), l'Académie des Beaux-Arts de Vilnius - Institut d’Arts de Kaunas (Lituanie), l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles (Belgique), mais également le Musée Départemental de la Tapisserie à Aubusson, le Domaine de la Lice (Belgique), l'Association des Artistes Tapissiers MKE (Hongrie), et Dovecot Studios (Royaume-Uni). Il est également soutenu par les ambassades et les centres culturels français en Pologne, en Lettonie et en Lituanie et, à Paris, par la Fondation Simone et Cino del Duca.

Le programme se déroule sur 20 mois, d’octobre 2007 à juin 2009. Il comprend trois axes : une exposition itinérante des œuvres de Jean Lurçat et un catalogue multilingue; des résidences d’artistes liciers européens ; une conférence européenne sur la tapisserie contemporaine qui s’est déroulée le 1ier et le 2 décembre 2008, à la Fondation Simone et Cino del Duca.

L’exposition itinérante européenne des œuvres de Jean Lurçat a été présentée successivement, au Musée des Arts Décoratifs et du Design de Riga (de juillet à septembre 2008), au Musée central du Textile de Lodz (de septembre à novembre 2008), et au Musée Jean Lurçat à Angers (de novembre 2008 à mai 2009).

Les résidences d’artistes (de mars à décembre 2008) à Chars, Bruxelles et Kaunas ont encouragé quatre jeunes artistes sélectionnés par le biais d’une bourse de mobilité européenne, suivies d’une présentation de leurs œuvres et de l’élaboration d’un catalogue. Rasma Noreikyte de Lituanie, Aranka Ravai Naggy de Roumanie, David-Elliot Salamanovich vivant en France et Ludwika Zytkiewicz de Pologne sont les jeunes artistes qui ont bénéficié d'un séjour en résidence dans le cadre de ce programme européen.

Les lauréats du programme "Tapisserie contemporaine et art textile en Europe" initié par l’Académie des beaux-arts 2008-2009


Les œuvres réalisées ont fait l’objet d’une exposition, Divers tissés , au pavillon Comtesse de Caen, à l’Institut de France (ouverte au public en février 2009). Elle a été présentée à Kaunas en avril et sera également visible à la Faculté d’art de Vilnius du 7 au 18 mai 2009.

Détails, L’Entrée du labyrinthe, techniques mixtes, coton, laine, 2008, d’Aranka Ravai Nagy


Dans cet entretien, Arnaud d’Hauterives présente ce programme original qui a rencontré l’adhésion du public au moment de l’exposition Divers tissés , sa rencontre avec les œuvres de ces jeunes artistes. Il dit tout l’intérêt que son Académie porte à cette forme d’expression d’art trop oubliée en France. Alexandra Poulakos, chargée de mission à l’Académie des beaux-arts, évoque les ramifications de ce projet européen qui fait découvrir au public une culture du tissage et un art textile très présent en Europe orientale.

La Belle au bois dormant (pendant qu’elle dormait), montage-ruban, installation de David Elliot Salamanovich, 2008
© Redas Vilimas

Cela peut vous intéresser