De Primatice à Ingres, l’artiste collectionneur

Une exposition du musée Condé au Château de Chantilly
Avec Marianne Durand-Lacaze
journaliste

Dans le cadre de la semaine du dessin 2007 qui a lieu en mars chaque année, le musée Condé de Chantilly présente une sélection de dessins de maîtres, tirés de son propre fonds, pour répondre au thème choisi cette année, par les organisateurs du Salon du dessin : ’’L’artiste collectionneur’’. Nicole Garnier, conservateur en chef du Patrimoine présente cette exposition ouverte au public du 21 mars au 4 juin 2007.

Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : carr235
Télécharger l’émission (24.48 Mo)
00:00 00:00

_

Les collections du Duc d'Aumale conservent un fonds très important de 2 500 dessins, parmi lesquels des feuilles de Poussin, de Carmontel, de Raffet et de bien d'autres, entreposées dans le cabinet des dessins du Château de Chantilly. Un peu moins d'une centaine de dessins ont été choisis ayant appartenu à 18 artistes collectionneurs du XVIè au XIXè siècle.

Les artistes pour former leur œil effectuaient un Grand tour dans lequel l'Italie constituait le passage obligé. Ainsi au cours des siècles, les dessins de la Renaissance se sont imposés dans leurs collections.

Le fonds du musée conserve ainsi, de Vasari, un dessin qui n'est pas de lui mais qu'il a collectionné au cours de sa vie et qui témoigne de ces premières collections qui se formaient à la Renaissance. Le peintre hollandais Karel Van Mander, également, historien d'art possédait une Annonciation de Dürer.
Au XVIIè siècle, les artistes collectionneurs anglais et américains présentés dans cette exposition étaient également grands amateurs des dessins de la Renaissance. Ceux de Primatice étaient fort prisés.
Au XVIIIè siècle, le grand collectionneur Sir Thomas Lawrence avait acquis des dessins représentatifs de la peinture française classique, parmi lesquels de nombreux dessins de Nicolas Poussin, fleurons de la collection du musée Condé.

L'exposition présente pour le XIXè siècle, des dessins des collections du baron Gros, de Jean Gigoux, du sculpteur Ruxthiel, de l'architecte Hyppolyte Destailleur, de Léon Bonnat et d'Auguste Raffet.

Nicole Garnier explique comment ces œuvres sont passées de mains en mains au cours du temps.

Le cabinet des dessins de Chantilly


Pour en savoir plus

- Sur le Château de Chantilly,
- Sur le musée Condé et ses collections,
- Sur les horaires et l'accès à l'exposition De Primatice à Ingres, l'artiste collectionneur, au musée Condé-château de Chantilly : ouvert tous les jours sauf le mardi, tarif 9 euros (adultes), accès par l'autoroute A1 (Sortie Chantilly) et par la SNCF/Gare du Nord, grandes lignes de RER D (arrêt : Chantilly-Gouvieux.

Cela peut vous intéresser