Une européenne du XIX ème siècle, Malwida Von Meysenbug

avec Jacques Le Rider, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études

Mêlée aux grands débats de son siècle, le XIX ème, Malwida Von Meysenbug reste une figure à part, une personnalité européenne hors du commun, assoiffée de culture, de voyages, de rencontres, qui traverse son siècle et de nombreux pays.

00:00 00:00

Malwida Von Meysenbug nous livre une des plus belles autobiographies de son siècle (Mémoires d’une idéaliste et Le soir de ma vie), des romans et des essais qui méritent d’être revisités.

Citoyenne des peuples, citoyenne européenne, avant-gardiste, polyglotte, elle est une des premières féministes et une des premières femmes à s'intéresser à l'éducation.

Intellectuelle engagée et contrainte à l'exil en Angleterre, elle trouve refuge autour de grandes personnalités telles que Wagner, Mazzini, Herzen, Nietzsche, Monod, Kinkel : beaucoup d’exilés politiques, des émigrés allemands qui nourrissent sa culture et ses opinions.

Jacques Le Rider, directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes

Jacques Le Rider, auteur du livre «Malwida Von Meysenbug - une européenne du XIXème siècle» est germaniste et historien, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études et un grand spécialiste de l’Europe centrale. Il a reçu le prix de la Fondation Monod décerné par l'Académie des sciences morales et politiques pour cet ouvrage.

Pour en savoir plus:

Cela peut vous intéresser