Racine reçoit Thomas Corneille à l’Académie française

Un discours historique !
Avec Anne-Françoise Dumont
journaliste

Lorsque meurt Pierre Corneille, en 1684, les académiciens de l’Académie française sollicitent son jeune frère Thomas, déjà membre de l’Académie des sciences. Le discours de réception est prononcé par Jean Racine. Un document exceptionnel.

Émission proposée par : Anne-Françoise Dumont
Référence : pag129
Télécharger l’émission (22.08 Mo)
00:00 00:00

Elu au fauteuil 14 à l'Académie française, en 1647, Pierre Corneille en était le doyen lorsqu'il mourut en octobre 1684. Thomas son frère en fut très affligé. Tous les membres de l'Académie française s'émurent de cette disparition. Mais Pierre Corneille disparu, c'est un siège à pourvoir à l'Académie. Il est donc naturel que ce soit Thomas qui prenne cette place... Il est ainsi élu à l'unanimité le 2 janvier 1685, à ce même fauteuil 14.

Thomas Corneille (1625-1709), frère de Pierre Corneille, fut élu à l’Académie française en 1684.

Thomas ne pouvant décemment faire l'éloge de son frère, ce fut Racine qui fit l'éloge de Pierre Corneille en même temps qu'il recevait Thomas.

Un géant des lettres françaises évoquant un autre géant : un document exceptionnel !

Jean Racine (1639-1699) prononça le discours de réception  de Thomas Corneille à l’Académie française. Il fut reçu pour sa part en janvier 1673.

Canal Académie vous propose d'écouter la lecture (par Fernand Guiot) du "Discours prononcé à l'Académie française à la réception de MM. de Corneille et de Bergeret le deuxième janvier 1685" par M. Racine.

En savoir plus sur :
- Thomas Corneille
- Jean Racine

Cela peut vous intéresser