Mythes et légendes économiques

un livre d’Alessandro Giraudo présenté par Jean-Louis Chambon
Avec Jean-Louis Chambon
journaliste

Alessandro Giraudo, expert économiste et acteur de haute finance, évoque les épisodes les plus piquants de l’Histoire économique mondiale ; une monumentale fresque invitant à la réflexion, où mythes, légendes et faits historiques, erreurs et réussites, se côtoient.

Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : pag376
Télécharger l’émission (18.12 Mo)
00:00 00:00

Alessandro Giraudo, chef économiste du troisième groupe mondial d’intermédiation financière Viel-Tradition, expert et acteur en haute finance, témoigne d’une nouvelle dimension de son talent dans la récente parution (publiée simultanément en anglais, ce qui n’est pas courant…) de ce livre Mythes et légendes économiques.

Cumuler la puissance d’une réflexion intellectuelle et l’efficacité opérationnelle, reste rarissime.
Comme d’ailleurs aime à le rappeler Vincent Bolloré : « on peut être unique pour trouver l’île au trésor et dangereux pour conduire la manœuvre d’approche…. »

Une approche où l’Histoire économique s’inscrit en filigrane dans une actualité de la planète finance plus que jamais violente.
Une monumentale fresque restituant en perspective historique, mythes, légendes et faits économiques. Aussi ce cocktail d’anecdotes, aventures, erreurs et réussites, fruits du hasard et de la réflexion stratégique, d’hommes, de marchands, de militaires ou de religieux, donne un éclairage multi-dimentionnel aux graves crises économiques mondiales, d’aujourd’hui (et hélas, sans doute de demain).

L’auteur rappelle entre autre que la première crise énergétique fut celle du bois et que Bagdad, déjà en l’an 1000, était l’une des toutes premières villes du Monde. De même que les Indes Occidentales finançaient déjà par l’argent et l’or, l’économie européenne.

Mais l’éventail est vaste : de la route de l’obsidiennne avant l’âge du bronze au développement des containers favorisé par la guerre du Vietnam, des pièces de monnaie frappées par le temple de Delphes « au real da ocho » qui a financé l’empire espagnol. Ainsi apprend-on que pirates et corsaires ont trouvé un rôle stratégique dans la guerre économique qui se déroulait dans le bassin des Caraïbes, et des abattoirs de Chicago, qui ont inspiré Henri Ford.

Jean-Louis Chambon, président du Prix Turgot


Enfin nombre de chapitres sont dédiés à l’époque de la Renaissance et des grandes découvertes géographiques et scientifiques. La terre devient à ce moment « ronde », un des moment les plus féconds de l’histoire où les hommes se sont battus avec force contre les dogmatismes fanatiques et l’ignorance.

De culture parfaitement internationale, l’auteur qui additionne une formation italienne avec celle de Berkeley et Salzbourg contribue d’autre part depuis deux décennies à la publication du rapport Cyclope sur les marchés mondiaux sous la direction de Philippe Chalmin.

Alessandro GIRAUDO, Mythes et légendes économiques, éditions Economica

Cela peut vous intéresser