La revue des Deux Mondes : Rencontres pour une fin d’année

Avec Laëtitia de Witt
journaliste

Michel Crépu, rédacteur en chef de la Revue des Deux Mondes, nous présente le numéro de décembre 2007.

Émission proposée par : Laëtitia de Witt
Référence : pag348
Télécharger l’émission (10.48 Mo)
00:00 00:00

L'éditorial de Michel Crépu :

- L'année qui s’achève aura vu se jouer une grande pièce dont le spectateur français est friand. Nicolas Sarkozy
en aura été l’acteur numéro 1, faisant prendre un
« coup de vieux » aux habitudes de la République. Comme
l’écrit Philippe Sollers dans ses Mémoires (1), on peut comprendre
que le nouveau président éprouve l’envie de se dégourdir les
jambes. Mais l’histoire court encore plus vite et nous en sommes
maintenant au second acte, celui qui met aux prises ce que les
fondateurs de cette Revue appelaient déjà la France des « deux
mondes ». La modernité contre l’archaïsme ou l’inverse ? S’agit-il
bien au demeurant d’un duel ? Chacun sent bien que la
France, comprise dans son vague ensemble à nul autre pareil,
n’ignore plus la montagne de défis qui attendent d’être assumés
pour passer de l’autre côté. Quiconque voyage un peu en
Europe aujourd’hui a le loisir de constater un enthousiasme
espagnol, un entrain portugais qui tranchent singulièrement
sur nos tiédeurs et nos frilosités. Et ne parlons pas de l’Angleterre
rutilante qui découvre un Gordon Brown pas aussi terne, loin
de là, qu’on aurait pu le croire lorsque son prédécesseur brillait
par ses réparties à la Chambre des communes. Nicolas Sarkozy
a été élu parce que beaucoup ont vu en lui le right man, l’homme
qui pouvait justement insuffler au pays ce dont il a le plus
besoin : du désir, du plaisir à foncer, au fond une certaine
idée du bonheur. Les signaux à l’appui de cet azur ne se bousculent pas au portillon et certes, l’on aurait préféré gagner la
Coupe du monde de rugby plutôt que de lire la fameuse lettre
de Guy Moquet dans un vestiaire de rugby avant de s’effondrer
devant un adversaire fantasmé sous le signe symbolique de la
Seconde Guerre mondiale.
L’ouverture aura été l’un des mots clés de cette élection et
l’on aura pu y voir, à bon droit, le symptôme spectaculaire
d’un écroulement idéologique de la gauche. Il y a quelque
chose d’extraordinaire à constater que Bernard-Henri Lévy
paraît seul, désormais, à porter à gauche le souci d’une histoire
sans laquelle aucune politique n’est possible dans ce pays. La
biographie récente que Michel Winock a consacré à Georges
Clemenceau (2) en témoigne encore, si besoin était : la
réflexion intellectuelle, la mémoire historique font figure ici de
véritables oasis dans le désert. On aura souhaité clore cette
année 2007 en donnant ici la parole à des personnalités
d’horizons très divers, politiques, littéraires, scientifiques. Une
place à part revient au grand Soljenitsyne, dont nous publions
la traduction de l’entretien qu’il a donné en juillet dernier au
Spiegel. Qu’ont-elles en commun, ces personnalités ? Peu de
choses sinon de vivre avec passion ce qui a donné forme à leurs
existences. La Revue des Deux Mondes est heureuse de le faire
savoir.
Bonne fin d’année à tous

1. Philippe Sollers, Un vrai roman, Plon.
2. Michel Winock, Clemenceau, Perrin.

SOMMAIRE

L'EVENEMENT
- Alexandre Soljenitsyne - L'entretien, « Regarder loin dans le futur... »

ETUDES ET REFLEXIONS
- Marin de Viry - L'homme qui rendit les sacrifices inutiles
- Jean-Louis Thiériot - Quand le culturel sauve le politique :
l’exemple austro-hongrois

- Jean-Claude Sergeant - Le renouvellement de la force nucléaire stratégique britannique
- Eryck de Rubercy - Joachim Fest et Günter Grass : deux jeunesses sous le nazisme
- Jean-Paul Sorg - Connaissez-vous Jean-Paul de Dadelsen (1913-1957) ?
- Philippe Nuss - Un monde, une histoire : l’Alsace et l’Europe centrale

RENCONTRES POUR UNE FIN D’ANNÉE
- Jean-Paul Rossignol - Brina Svit, trouver une phrase naturelle
- Eryck de Rubercy - Brève rencontre avec Martin Walser
- Brian Ferneyhough - La musique traitée comme un langage
- Florent Jodelet - Unifier tous les possibles
- Edagrd Pisani - Entretien : « L’éducation, ma seule passion »
- Henri Guaino - Entretien : « Si la politique ne peut rien changer, à quoi sert-elle ? »
- Wassyla Tamzali - Entretien : « Si l’Occident reconnaît le culturalisme... »
- Michèle Leduc, Entretien : Comprendre l’infiniment petit

JOURNAL LITTÉRAIRE
- Michel Crépu : Zink, La Héronnière, Sollers, Souvarine, Romer, Lévy…

CRITIQUES
- Livres
- Frédéric Verger, Brit. Lit.
- Cinéma
- Catherine Soullard, Et s’il y avait un Dieu ?
- Concerts
- Mihai de Brancovan, Ratages
- Disques
- Jean-Luc Macia, Hommage à « Big Luciano »

NOTES DE LECTURE
SAMUEL BRUSSELL par Jean-Philippe Rossignol, YUKO TSUSHIMA par Jean-Philippe Rossignol, MADAME DE MOTTEVILLE par Dominique de Greef, THOMAS CLERC par Juliette Joste, HAROLD BLOOM par Cécile Guilbert, MICHEL WINOCK par Daniel Bermond.

Créée en 1829 pour établir une passerelle culturelle, économique et politique entre la France et les sociétés extra européennes, la Revue des Deux Mondes est aujourd’hui le lieu de débats et de dialogues entre nations, disciplines et cultures sur les sujets majeurs de nos sociétés. Elle est un laboratoire d’idées et de réflexions, un outil vivant qui incite à agir, laissant à chaque lecteur le soin de se forger sa propre opinion.

Retrouvez la revue chez votre libraire ou dans votre kiosque. Vous pouvez aussi la commander sur le site de la Revue des Deux Mondes.

Cela peut vous intéresser