Existe-t-il un risque de guerre généré par la crise ?

Hier la crise, demain la guerre ? Jean-Louis Chambon présente ce livre de Pierre Pascallon et Pascal Hortefeux
Avec Jean-Louis Chambon
journaliste

La crise va-t-elle amener le monde au bord du gouffre ? C’est la question à laquelle tentent de répondre Pierre Pascallon, invité de Jean-Louis Chambon, et Pascal Hortefeux dans leur livre Hier la crise, demain la guerre ?.

Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : pag782
Télécharger l’émission (23.59 Mo)
00:00 00:00

La crise va-t-elle amener le monde au bord du gouffre, c’est-à-dire à la pire des solutions de résolution des problèmes, la guerre ?
C’est à cette interrogation que s’efforce de répondre le duo d’auteurs Pierre Pascallon, homme politique et professeur agrégé de sciences économiques et Pascal Hortefeux, professeur à SUP de CO Clermont-Ferrand.

La guerre, même si nous sommes tentés de l’oublier, s’est révélée à travers l’histoire de l’homme (qui est souvent l’histoire des guerres) comme un mécanisme de régulation forte et de dernier ressort du « procès général de production/répartition ». La guerre pourrait être une nouvelle fois, comme le rappelle l'économiste François Perroux, chargée d’assurer une fonction « inéliminable de rééquilibration des maux économiques dans nos sociétés concrètes, tissées des "luttes concours" et des "conflits coopérations" que portent inévitablement les hommes confrontés à la rareté et au besoin. »

En analysant les conséquences géopolitiques des dysfonctionnements de l’hypercapitalisme et du duo-pôle Chinamérique, les auteurs s’efforcent d’avancer les hypothèses qui peuvent permettre d’échapper à ces dangers tout en restant dubitatifs sur l’évolution d’un monde qui selon eux « ne peut être rendu définitivement pacifique ».

Un regard lucide sur des risques tangibles.

Cela peut vous intéresser