Entreprises : une affaire d’État, un ouvrage de Marie Visot

présenté par Jean-Louis Chambon
Avec Jean-Louis Chambon
journaliste

Jean-Louis Chambon nous propose aujourd’hui de découvrir l’ouvrage de la journaliste Marie Visot, Entreprises : une affaire d’État, pour mieux décrypter les conséquences de la crise sur les relations souvent cruciales entre privé et public, entre CAC 40 et gouvernement.

Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : pag801
Télécharger l’émission (14.14 Mo)
00:00 00:00

La crise économique et financière de 2008 a incontestablement modifié les relations entre l’État et les entreprises.

« L’intervention nécessaire et urgente de la puissance publique pour soutenir des secteurs en difficulté comme la banque et l’automobile a tracé de nouvelles frontières et créé de nouveaux rapports de force. » souligne l’auteur, Marie Visot, journaliste spécialisée dans le suivi des politiques économiques gouvernementales.

De même rappelle-t-elle « qu’aujourd’hui plus une seule société du CAC 40 n’a d’intérêt, d’une manière ou d’une autre, avec l’État ».
Comme toute situation d’urgence la crise économique et financière de 2008 a d’abord légitimé un retour de l’État aux commandes. Un nouvel interventionnisme en forme de retour de balancier ? Depuis le XIX siècle les cycles d’interventionnisme et de libéralisme se sont régulièrement succédé.

Aujourd’hui en France, qui mène la danse ? S’agit-il seulement d’un pas de deux ? Quel est le rôle des organisations syndicales ? Cette nouvelle donne induit-elle de nouveaux rapports de force dans la politique économique française ?

Des éléments de réponse dans cet essai très documenté et nourri d’exemples qui s’inscrit dans la nouvelle collection « Le capitalisme en mouvement » dirigé par Nicolas Bouzou aux Éditions Eyrolles : elle rassemble des auteurs jeunes, économistes, journalistes ou acteurs de la vie économique dont l’ambition est de proposer de courts essais « grand public » sur des questions économiques qui restent pour les Français encore largement et dramatiquement sans intérêt.

Une contribution à une noble cause et un essai particulièrement réussi et servi par une plume alerte et aérée.

Texte de Jean-Louis Chambon, Président du Prix Turgot

En savoir plus :

Marie Visot, 31 ans, est journaliste au Figaro depuis 2002. Elle est depuis quelques années spécifiquement en charge du suivi de la politique économique du gouvernement.

Cela peut vous intéresser