La ponctuation ou l’art d’accommoder les textes

Avec Olivier Houdart et Sylvie Prioul

Des moines copistes aux "chateurs", il n’y a qu’un pas ! Les deux auteurs de "La ponctuation ou l’art d’accommoder les textes", reviennent sur l’histoire des points, d’interrogation, d’exclamation et même de point et virgule ! Ils évoquent aussi les derniers nés restés au fond du tiroir, tels que l’interrobang ou le point d’ironie !

00:00 00:00

_

Sylvie Prioul et Olivier Houdart. © Seuil

Les pionniers de la ponctuation seraient les responsables successifs de la grande bibliothèque d'Alexandrie au IIIe et IIe siècle avant JC... Trois grammairiens (Zénodote / Aristophane / Aristarque) ont inventé des accents, des divisions en chapitres et surtout, les trois premiers signes de ponctuation (le point en haut, le point médian et le point en bas)
À la deuxième place du podium, c'est le point d'interrogation, qui fait son apparition au IXe siècle.
Suivi quelques siècles plus tard par le point d'exclamation, inventé à Florence, en plein période de la Renaissance !

Depuis le XVIIe siècle, nos signes de ponctuations restent inchangés. seule la vie du point-virgule semble menacée... mais les correcteurs veillent à ce qu'ils ne disparaissent pas des articles.

Dans les années 1960, (période correspondant à l'essor de l'Oulipo, mouvement littéraire créé par Raymond Queneau et Georges Perec), apparaissent de nouveaux signes... qui ne firent malheureusement pas long feu :
- L'interrobang, créé par un publicitaire américain, était un mélange de point d'interrogation et d'exclamation
- L'écrivain français Hervé Bazin, avait mis au point quant à lui le point d'ironie, le point d'acclamation et le point d'amour.
- Quant aux auteurs Olivier Houdart et Sylvie Prioul, ils se sont plus à rêver à un "point de dépit mêlé de tristesse" !

La ponctuation a encore de beaux jours devant elle ! La preuve avec les "smileys" (ou "binette" en québécois). Couramment utilisées dans les mails et sur les "chats", les binettes miment une émotion:
- :-)
- :-(

Pour en savoir plus :
La ponctuation : Ou l'art d'accommoder les textesImage retirée.

Olivier Houdart, Sylvie Prioul, La ponctuation ou l’art d’accommoder les textes, éditions du Seuil, avril 2006.

- Olivier Houdart est correcteur au Monde.fr. Il alimente en compagnie de sa collègue Martine Rousseau, Le blog des correcteurs du Monde, Langue sauce piquante .
Ecoutez ici l'émission l'Académie des blogs, consacrée à ce blog épicé !

- Sylvie Prioul est secrétaire de rédaction au Nouvel Observateur. Avec sa collègue, elle tient à jour " target="_blank">Les Zakouski du jeudi
, un blog qui traite de "l'actualité des mots".

La ponctuation : Ou l'art d'accommoder les textesImage retirée.

Cela peut vous intéresser