Carnets monétaires, un pont entre philosophie et économie

Avec Pascal Blanqué
Avec Jean-Louis Chambon
journaliste

Pascal Banqué chroniqueur, auteur et essayiste, présente son livre Carnets monétaires qui tente de rassembler économie et philosophie. Sa réflexion est celle d’un acteur et spectateur des faits économiques mais aussi celle d’un intellectuel qui refuse l’oubli des interrogations philosophiques essentielles. Il est ici reçu par Jean-Louis Chambon.

Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : pag570
Télécharger l’émission (27.18 Mo)
00:00 00:00

Pascal Blanqué a délaissé le classissisme et les voies du « consensus » pour choisir délibérement l’audace « jetant un pont » entre deux disciplines habituellement séparées, la philosophie et l’économie. Il revient dans cette émission sur « l’oubli de la philosophie en sciences économiques », car c’est aussi «s’attaquer frontalement à l’incrédulité, s’exposer aux incompréhensions et aux critiques» mais « risquer c’est aussi espérer convaincre ».

« Qui ose gagne », une devise que ses racines gasconnes ne renieraient pas. Ses Carnets monétaires sont le fruit d’une double réflexion : celle d’un spectateur engagé qui a vécu et commenté « la montée des euphories et l’ère des soupçons » et celle du brillant intellectuel qui pose la question de la destination même de l’économique à l’époque moderne.

Si, souligne l’auteur, « le régime de croissance actuelle et l’architecture du système mondial ont leur cohésion, les tensions et déséquilibres renvoient à leur soutenabilité ». « Le concept de régime est le lieu où peut être pensé authentiquement l’économique ».

Il reste en effet à comprendre pourquoi la pensée « technique » de l’action monétaire prime sur sa fonction de « réceptacle des modes d’être, d’équilibre du réel au naturel, de la durée à la mémoire ».
Cet oubli est au cœur de la distinction de l’économique à l’époque moderne.

Au fil des pages de cet ouvrage et de ceux (1) qu’il fait paraître simultanément, Pascal Blanqué propose des éléments de réponse en suite logique.

Normalien, diplômé de Sciences Po, docteur en gestion, l’auteur a mis à profit un long silence pour enrichir ses réflexions, complétées par d’importantes fonctions opérationnelles.

1 – Généalogie de l’Economie – Valeur et Temps, Essais Economiques – Tractacus economico-philosophicus – Aux Editions ECONOMICA
(Mars 2008)

Cela peut vous intéresser