Les philosophes et l’Europe (5/6)

L’apport du post-kantisme
Avec Constance Huber
journaliste

Dans la série d’émissions ’’Les philosophes et l’Europe’’ autour d’une question : L’Europe politique est-elle possible ? Si oui, sous quelles formes ? Si non, pourquoi ? Bernard Bourgeois présente l’apport du post-kantisme.

Émission proposée par : Constance Huber
Référence : a23005
Télécharger l’émission (8.86 Mo)
00:00 00:00

Amphi 23 a réalisé une série d’émissions sur ''Les philosophes et l’Europe'' autour d’une question : L’Europe politique est-elle possible ? Si oui, sous quelles formes ? Si non, pourquoi ? Sur la période du XVIIIe au XXe siècle, Bernard Bourgeois, philosophe, membre de l’Institut réfléchit aux hiatus entre les philosophes qui réfléchissent à une définition de l’Europe et les hommes politiques qui la font : Entre l’universalisme du concept philosophique d’Europe et le particularisme de tout projet politique.

Dans cette cinquième émission, Bernard Bourgeois présente les apports de Fichte et d’Hegel à la pensée kantienne de l’Europe. Qu’est-ce qui fait l’unité de l’Europe? Qui sont les Européens. L’unité politique est-elle possible? Qu’est-ce que l’esprit européen ? Fichte et Hegel ont-ils une vision optimiste? Pour eux, l’Allemagne doit avoir un rôle prépondérant au sein de l’Europe dans la mesure où l’alémanité est liée à l’Europe.

Pour aller plus loin : Bernard Bourgeois, "La raison moderne et le droit politique", Editions Vrin, Bibliothèque d’histoire de la philosophie, 2000 et "L’idéalisme allemand, Alternatives et Progrès", Editions Vrin, Bibliothèque d’histoire de la philosophie, 2000.

Lien Internet : http://www.asmp.fr/fiches_academiciens/BOURGEOIS.HTM

Pas de Kit pédagogique

Cela peut vous intéresser