« Tous les Diables d’enfer » : les relations du siège de Rhodes par les Ottomans en 1480

Entretien avec Jean-Bernard de Vaivre et Laurent Vissière
Avec Jean-Bernard de VAIVRE
Correspondant
00:00 00:00

De fin mai à fin août 1480, la petite Cité de Rhodes, alors dirigée par l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem a soutenu victorieusement le siège entrepris par une armée ottomane de plusieurs milliers d’hommes. Dans l’ouvrage de près de 900 pages qu’ils consacrent à cet événement, Jean-Bernard de Vaivre et Laurent Vissière, respectivement correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et maître de conférences en Histoire médiévale à l’Université de Paris-Sorbonne, analysent non seulement le déroulement du siège, les innovations militaires stupéfiantes dont il a été le théâtre avec un recours alors inégalé à l’artillerie et à la guerre psychologique, mais aussi l’immense retentissement qu’eut cet événement dans l’Europe médiévale.

Cela peut vous intéresser