Maxime Du Camp épingle les académiciens de son temps

Entretien autour d’une œuvre inédite

Au crépuscule de sa vie, entre 1882 et 1893, Maxime Du Camp composa une biographie collective de ses confrères de l’Académie française. Il s’en saisit et les décrit les uns après les autres, comme une collection d’insectes. Victor Hugo, Octave Feuillet, Hippolyte Taine, Ferdinand de Lesseps, Louis Pasteur, Pierre Loti… Chacun a droit à son dossier, rédigé d’une plume mordante. Ces textes n’avaient encore jamais été publiés. Ils viennent de paraître aux éditions du Bourg, grâce au travail de Thomas Loué, maître de conférences à l’Université de Strasbourg. Ce livre réveille bien des célébrités du XIXe siècle, tombées dans les limbes. Il bouscule au passage notre conception de l’histoire littéraire. 

Émission proposée par : Priscille de Lassus
Référence : afel695
Télécharger l’émission (30.48 Mo)
00:00 00:00
Photographie de Maxime Du Camp, Bibliothèque de l'Institut de France
Extrait de la correspondance de Maxime Du Camp, conservée à la bibliothèque de l'Institut de France

Cela peut vous intéresser