Les pathologies politiques françaises

Entretien avec Alain Duhamel, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Alain DUHAMEL
Avec Alain DUHAMEL
Membre de l'Académie des sciences morales et politiques
00:00 00:00

Certes il y a la crise économique, les contraintes de la mondialisation, la propension des élites à l’endogamie ou encore des dysfonctionnements institutionnels… Mais, pour Alain Duhamel, la crise de défiance des Français à l’égard de la politique ne saurait résulter de ces seuls facteurs. Pour en expliquer l’ampleur, il faut aussi convoquer un autre élément, souvent passé sous silence : le singulier tempérament politique des Français, marqué par les “pathologies” que sont, notamment, “l’inconstance, le déclinisme, l’égalitarisme, le nationalisme, le conservatisme, l’extrémisme et l’intellectualisme”. Un diagnostic qui, loin de tout réquisitoire, fait le pari que les Français peuvent surmonter cette crise en mobilisant, comme par le passé, les remèdes que sont la créativité, le courage, la fierté, l’indépendance ou encore le patriotisme.

Cela peut vous intéresser