Les langues humaines entre universalité et réjouissantes singularités

Entretien avec Robert Martin, linguiste, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Robert MARTIN
Avec Robert MARTIN
Membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres
00:00 00:00

Existe-t-il des universaux du langage ? Se limitent-ils à de simples règles de fonctionnement ? Ou concernent-ils aussi la substance du langage, la signification des mots ? Telles sont les questions auxquelles répond, par l’affirmative, le linguiste Robert Martin dans un récent ouvrage synthétisant ses travaux sur le thème des langues et de l’universalité (Linguistique de l’universel, Académie des inscriptions et belles-lettres, 2017). Une conviction qui, toutefois, ne l’incite nullement à souhaiter l’avènement d’une langue universelle aux dépens de toutes les autres. Car sa quête des universaux du langage conduit au contraire Robert Martin à mettre en lumière l’inestimable trésor que représente l’infinie variété des langues humaines et de leurs irréductibles saveurs.

Cela peut vous intéresser