Le Pérugin, un artiste majeur de la Renaissance italienne

Entretien avec Nicolas Sainte Fare Garnot

À l’occasion de la magnifique exposition « Le Pérugin, maître de Raphaël », visible jusqu’au 19 janvier 2015 au musée Jacquemart-André, nous avons reçu Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du lieu et commissaire associé. Au fil d’un entretien passionnant, ce dernier met en lumière la place fondamentale qu’occupa, Pietro Vanucci, dit le Pérugin, entre l’art du Quattrocento et celui de la seconde Renaissance. Il influença Raphaël avant d’assimiler à son tour les leçons de son illustre élève.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser