Le Crépuscule de l’universel : une contestation idéologique de l’Occident

Entretien avec la philosophe Chantal Delsol, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Chantal DELSOL
Avec Chantal DELSOL
Membre de l'Académie des sciences morales et politiques

On savait déjà que l’hégémonie occidentale était contestée sur les plans politiques, économiques, scientifiques et militaires. Mais ce n’est pas tout ! Comme le constate Chantal Delsol dans son dernier ouvrage (Le Crépuscule de l’universel, Éditions du Cerf, février 2020) l’Occident est aussi confronté à une fronde mondiale sur le plan des valeurs par une remise en cause radicale de sa prétention à l’universalité. « En Asie, dans une grande partie du monde musulman et jusqu’aux marges orientales du continent européen, l’individualisme occidental, libéral et mondialiste, se trouve en face de plusieurs cultures distinctes qui le combattent au nom chaque fois d’une forme de holisme et d’enracinement », remarque-t-elle. Cette contestation est peut-être aussi, pour l’Occident, l’occasion de se forger une vision plus tempérée de la modernité, en reconnaissant que les hommes, loin d’être voués à une émancipation absolue les condamnant à la solitude, se définissent aussi par des liens et des appartenances historiques et culturelles.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser