La communication au cœur du vivant

Entretien avec Joël Bockaert, membre de l’Académie des sciences
Joël BOCKAERT
Avec Joël BOCKAERT
Membre de l'Académie des sciences

« Homo sapiens, animal social par excellence, s’est longtemps cru seul à même de communiquer. Mais la parole n’est pas le seul mode de communication. Tous les êtres vivants, bactéries, champignons, plantes, invertébrés et vertébrés, mais aussi chacune de leurs cellules, pratiquent une communication chimique souvent très élaborée, d’une remarquable élégance et d’une redoutable efficacité, et la communication par ondes - radio ou sonores, voire lumineuses - ne l’est pas moins », explique Joël Bockaert, membre de l’Académie des sciences, dans son dernier ouvrage (La Communication du vivant, Éditions Odile Jacob). Mais, pour ce spécialiste des communications cellulaires, la situation actuelle n’en constitue pas moins une révolution. En effet, l’omniprésence des outils de communication dans notre environnement ne modifie pas seulement le fonctionnement de nos sociétés mais la façon dont notre cerveau communique et se structure.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser