Ils voyagèrent vers des pays perdus

Entretien avec Jean-Marie Rouart, de l’Académie française
Jean-Marie ROUART
Avec Jean-Marie ROUART de l’Académie française,

Tout commence par une citation de Charles de Gaule : « Si Pétain avait rejoint Alger en novembre 1942, qu’est-ce que je serais devenu ? » Question vertigineuse... Soudain, les acquis s’envolent et le grand général devient le jouet des caprices du destin. Jean-Marie Rouart s’empare de cette fiction historique avec un plaisir non dissimulé. Il en tire un roman écrit d’une plume alerte qui entraine le lecteur de Londres à Samarcande dans une tentative de sortie de crise désespérée. Voici une dérive colorée peuplée de personnages fantasques et de saillies réjouissantes.

00:00 00:00

Tout commence par une citation de Charles de Gaule : « Si Pétain avait rejoint Alger en novembre 1942, qu’est-ce que je serais devenu ? » Question vertigineuse... Soudain, les acquis s’envolent et le grand général devient le jouet des caprices du destin. Jean-Marie Rouart s’empare de cette fiction historique avec un plaisir non dissimulé. Il en tire un roman écrit d’une plume alerte qui entraine le lecteur de Londres à Samarcande dans une tentative de sortie de crise désespérée. Voici une dérive colorée peuplée de personnages fantasques et de saillies réjouissantes.

Jean-Marie Rouart, de l’Académie française, Ils voyagèrent vers des pays perdus, Paris, Albin Michel, 2021.

Cela peut vous intéresser