Frédéric Vitoux à la recherche d’Henry J.-M. Levet

L’académicien a mené l’enquête sur ce poète oublié qui le hante depuis l’adolescence
Frédéric VITOUX
Avec Frédéric VITOUX de l’Académie française,

« Pourquoi Levet, que j’ai découvert à l’âge de dix-sept ans, m’a-t-il si durablement obsédé ? Pourquoi ce jeune homme que chérissent depuis plus d’un siècle quelques centaines de lecteurs, d’une génération l’autre, comme pour perpétuer le cercle du poète disparu, et que nul n’aurait connu sans la persévérance de Fargue, son ami intime, et de Larbaud qui, après sa mort, entreprirent de rassembler et de publier ses poèmes, appartient-il ainsi à mon imaginaire - ou mieux, à ma vie ? » Pour répondre à cette question, Frédéric Vitoux a écrit un livre (L’Express de Bénarès. A la recherche d’Henry J.-M. Levet, Fayard, 2018) dans lequel il relate l’enquête qu’il a consacrée à ce poète injustement oublié, découvert au hasard de la bibliothèque familiale. S’il permet de mieux cerner la personnalité fantasque, paradoxale et attachante de cet esthète montmartrois, il ne faut pas s’y tromper : cet ouvrage est aussi celui d’une quête éternellement recommencée de poésie et de beauté.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser