Du Siècle rouge au Siècle vert

Entretien avec Régis Debray, lauréat 2019 du Grand Prix de littérature décerné par l’Académie française

« Nous avions connu les Internationales de l’espoir, nous découvrons l’internationale de l’angoisse », écrit Régis Debray dans un essai analysant de façon acérée le changement de civilisation que représente, selon lui, le tropisme écologique de nos contemporains (Le Siècle vert. Editions Gallimard, 2020). Fort de son expérience des séductions idéologiques, il s’y attache à faire la part entre l’écologie et son double idéologique, voire religieux ou sectaire : l’écologisme. L’enjeu n’est pas anodin puisqu’il s’agit de trouver une voie équilibrée et raisonnée entre « le khmer vert et la fleur bleue » ou, pour le dire autrement, de préserver la nature sans renoncer à l’histoire.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser