La médecine scolaire

Par Pierre Begué, ancien président de l’Académie de médecine
00:00 00:00

La médecine scolaire concerne 12,5 millions d’élèves de la maternelle au lycée, dont 25 % sont en situation de précarité. Elle souffre d’une décroissance importante du nombre de médecins dédiés, alors que la prévention de fléaux de plus en plus nombreux lui incombe (violence, harcèlement, addictions, obésité). L’ensemble des dispositifs mis en place ces dernières années atteste de l’évolution de l’institution vers une école bienveillante et attentive aux inégalités. Toutefois l’étendue des activités des médecins scolaires, l’absence de travail d’équipe avec les infirmières et l’insuffisance numérique font que la médecine scolaire est aujourd’hui en grande difficulté, comme il ressort de tous les rapports depuis dix ans. La santé scolaire intégrée dans l’Éducation nationale est pourtant un atout de la France par rapport aux pays voisins. Elle devrait être un facteur d’égalité et de modernité, gage d’une prévention de qualité. Séance ordinaire du 27 septembre 2021.

Cela peut vous intéresser