Le jury populaire, source d’erreur ou de bonne justice ?

par Philippe Bilger

Communication de M. Philippe Bilger, avocat général près la Cour d’Assises de Paris, présentée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le 23 janvier 2006.

00:00 00:00

Aujourd'hui, pour être juré, il suffit d'être âgé d'au moins vingt-trois ans, de savoir lire et écrire et de n'être pas privé de la jouissance de ses droits politiques, civils et de famille. Cette base est minimale qui ne garantit pas, à l'évidence, la qualité du juré mais formule les critères élémentaires à partir desquels sa valeur personnelle pourra librement s'extérioriser.

Philippe Bilger rappelle que le jury est une source de bonne justice si nous acceptons de placer dans le contenu de cet adjectif l'excellence professionnelle, la compréhension de cœur, la rigueur intellectuelle, la passion de l'humain mais aussi les limites inévitables de l'humanité professionnelle ou novice lorsqu'elle est appelée à accomplir cette tâche nécessaire et redoutable : juger les crimes de son prochain.

Retrouvez le texte intégral de sa communication.

Parmi ses ouvrages publiés :
- "Le guignol et le magistrat" Ed. Flammarion (avec Bruno Gaccio)

Cela peut vous intéresser