Sand et Flaubert : échanges épistolaires entre amis (2/2)

George Sand, Gustave Flaubert, seconde partie

En 1981, Alphonse Jacobs éditait chez Flammarion la correspondance croisée de George Sand et Gustave Flaubert. Grâce à ces lettres nous entrons dans la belle histoire de leur amitié. Les autographes sont à la Bibliothèque de l’Institut de France.

Émission proposée par : Lucrèce La Chenardière
Référence : voi202
Télécharger l’émission (33.61 Mo)
00:00 00:00

_

Georges Sand ( Aurore Dupin), (1804-1876)

Sommes-nous indiscrets, curieux ou intéressés, lorsque nous ouvrons le courrier d'autrui ? En l'occurence, quant il s'agit de deux figures de la littérature française, les héritiers n'attendent pas longtemps pour publier les moindres papiers privés du défunt ; parent, certes, mais... célèbre. La correspondance entre George Sand et Gustave Flaubert a été ouverte bien avant nous.

Curieux, nous le sommes, il ne faut pas le nier. Nous aimons tant savoir comment les autres s'arrangent avec les petits et grands problèmes de la vie, surtout quand ces «autres» sont des auteurs de romans qui font partie du patrimoine littéraire français. Des écrivains qui ont, par le truchement de leurs personnages, réfléchi au sens de la vie. Leurs romans nous les avons lus, ils nous ont accompagnés, aidés parfois à surmonter nos propres difficultés.

Gustave Flaubert (1821-1880)

Intéressés, nous le sommes, car la lecture de la correspondance, si elle est riche de renseignements sur une époque révolue, et ses évènements, est surtout une mine de renseignements quant au quotidien de ces deux personnalités, bourreaux de travail.

Nous lisons donc pour vous cette formidable correspondance entre George Sand et Gustave Flaubert, un parcours au cœur de l'amitié et de la vie. Écoutez !

La lecture de ces textes est faite par Lucrère La Chenardière et Patrick Hamel.

Pour en savoir plus :

. Pour écouter la première partie des Échange épistolaire entre amis cliquez !
. Les autographes de la correspondance de Gustave Flaubert à la bibliothèque de l'Institut

Cela peut vous intéresser