Marcel Proust et l’école - Chapitre 2

Par Samir Siad

Marqué du sceau du génie littéraire, Marcel Proust est aussi un produit de l’École de la IIIe République, dont les programmes font une large place à la littérature classique, au latin et aux exercices de rhétorique, l’étude des auteurs modernes se substituant progressivement, sous l’action réformatrice de Jules Ferry, à l’imitation des modèles antiques.

00:00 00:00

La composition française est un classique de l’École sous la IIIe République. En attribuant à la jeune Gisèle cette lettre de Sophocle à Racine et en prêtant à son amie Andrée des conseils de méthode que n’aurait pas reniés Gustave Lanson, Marcel Proust porte sur les artifices de cet exercice scolaire un regard aimablement parodique. Au-delà de la scène comique, sans doute faut-il y voir également un hommage au genre du pastiche, qui fit partie de la formation scolaire de Marcel Proust et auquel il donna ses lettres de noblesse.

Cela peut vous intéresser