Voyages à Jérusalem : expériences médiévales de la diversité proche-orientale

Par Camille Rouxpetel, lauréate de la médaille Jeanbernat et de Ferrari Doria de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Dans son ouvrage L’Occident au miroir de l’Orient chrétien. Cilicie, Syrie, Palestine et Égypte (XIIe - XIVe siècle), Camille Rouxpetel étudie les relations nouées en Terre Sainte entre chrétiens d’Orient, chrétiens d’Occident et musulmans à la période mamelouke, dans les derniers siècles du Moyen Âge. Ayant travaillé à partir de récits de voyage pour saisir dans toutes ses dimensions l’expérience vécue par les pèlerins et les missionnaires débarquant à Jérusalem, elle montre en quoi les archives franciscaines locales et les fouilles archéologiques lui ont permis de saisir plus en détail le mélange des populations. Voyageuse elle-même, lors de ses séjours dans la ville sainte, la chercheuse a dû composer avec ses propres impressions face aux croisements et aux tensions propres à ce lieu unique.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser