Valérie Carpentier-Vanhaverbeke : Coysevox portraitiste

Il fallait bien une monographie aussi impressionnante que celle proposée par Valérie Carpentier-Vanhaverbeke et Alexandre Maral pour rendre hommage à l’un des artistes les plus importants du règne de Louis XIV. Antoine Coysevox, à peine connu du grand public aujourd’hui, fut un sculpteur prolifique et très reconnu. D’origine lyonnaise, il gravit tous les échelons académiques et travailla sur beaucoup de chantiers, à Versailles notamment. Il fut également un portraitiste hors pair. Valérie Carpentier-Vanhaverbeke s’est penchée sur cette facette de l’artiste, qui sculpta les bustes des personnalités les plus importantes de son époque, à côté de portraits plus intimes. Elle explique comment il contribua à faire évoluer le genre du portrait sculpté français entre la fin du XVIIᵉ et le début du XVIIIᵉ.

00:00 00:00
Valérie Carpentier-Vanhaverbeke est conservateur du patrimoine au département des Sculptures du musée du Louvre.
Portrait de Robert de Cotte par Coysevox, conservé dans la bibliothèque Sainte-Geneviève. ©Christophe Fouin

Valérie Carpentier-Vanhaverbeke est conservateur du patrimoine au département des Sculptures du musée du Louvre. Elle est avec Alexandre Maral, lauréate du Prix Eugène Carrière de l’Académie française et du Prix du Cercle Montherlant - Académie des beaux-arts 2021, pour la monographie Antoine Coysevox (1640-1720), le sculpteur du Grand Siècle.

Autoportrait de Coysevox, Musée du Louvre, département des Sculptures françaises (Crypte Girardon).<br /> © Marie-Lan Nguyen

Cela peut vous intéresser