Quand les Vikings devinrent chrétiens

Par Stéphane Coviaux, lauréat 2020 du prix Augustin Thierry décerné par l’Académie française

Les mondes nordiques, au Moyen Âge central, voient s’implanter progressivement le christianisme, importé d’Occident. Stéphane Coviaux, sans contourner les questions habituelles de la violence viking et des expéditions lointaines que menèrent ces hommes du Nord, s’attache à expliquer comment la Scandinavie ancienne devint chrétienne et comment ses structures sociales, politiques et symboliques s’en trouvèrent peu à peu modifiées. Il montre que l’initiative locale fut d’une importance égale, voire supérieure, à l’action des missionnaires européens et que le christianisme fut associé aux représentations anciennes sans les remplacer tout à fait. Dans sa synthèse La fin du monde viking, l’historien, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles, met à profit une vaste gamme de sources, de l’archéologie aux sagas, des inscriptions runiques aux chroniques, ainsi qu’une impressionnante connaissance des langues nordiques.

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser