Nouvelles voies pour combattre le cancer ovarien de la granulosa

Par Céline Guigon, lauréate 2019 du prix Jayle décerné par l’Académie des sciences

Environ une femme sur cent est atteinte du cancer de l’ovaire. Si ce dernier reste rare, sa détection est souvent trop tardive et les traitements actuels peu efficaces. Chercheuse à l’INSERM, Céline Guigon se consacre à l’étude du cancer de la granulosa, cancer ovarien peu connu qui dégrade les cellules de fertilité chez la femme. La lauréate du prix Jayle a lancé un programme de recherches fondamentales afin de déterminer l’impact de l’œstradiol dans la formation de ce cancer et étudier de nouvelles manières de le combattre.

00:00 00:00

Photo : DR

Cela peut vous intéresser