L’indépendance de l’avocat : les récents ébranlements d’un principe fondateur

Par Nelly Noto-Jaffeux, lauréate 2020 du prix Albert Viala décerné par la Fondation Albert Viala-Institut de France

Le prix Albert Viala récompense chaque année une œuvre écrite de langue française ayant pour objet la défense des libertés fondamentales. Il a été décerné en 2020 à Nelly Noto-Jaffeux, enseignante-chercheuse en droit privé à l’université Grenoble Alpes, pour son travail doctoral sur l’indépendance de l’avocat. Le principe d’indépendance, assise légale et déontologique de la profession d’avocat, détermine très anciennement les rapports de ce dernier avec son client, avec le juge et avec les pouvoirs en général. Il est aujourd’hui remis en cause par des mutations telles que l’extension du rôle de l’avocat vers les fonctions de conseil, l’introduction des logiques économiques de marché et l’émergence du statut d’avocat en entreprise. Dans ce contexte, comment préserver la fonction sociale et l’unité de la profession ?

00:00 00:00

Cela peut vous intéresser